Prochaine conférence à la fois en présentiel au caveau de la chartreuse de Molsheim et en distanciel sur Zoom: samedi 21 janvier 2023 à 16h30

Véritable fascination pour l’extrême Orient et la culture chinoise à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle et tout au long du XVIIIe siècle en France et en Europe …

A l’heure où nous regardons la Chine comme une source de pandémies et d’inquiétudes, il est intéressant de se pencher sur l’engouement pour cette culture, sa sagesse et son raffinement dès le  XVIIème siècle en Europe.

A la suite de la visite diplomatique des ambassadeurs du royaume du Siam à Versailles en 1686, la cour de France, grâce à des relations diplomatiques intenses, puis les cours européennes ont été prises d’une véritable fascination pour l’extrême Orient et la culture chinoise à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle et tout au long du XVIIIe siècle.
Grâce aux nombreux voyages et aux échanges commerciaux et à l’importation d’objets de luxe, l’Europe allait découvrir une culture raffinée et jusque là inconnue, au point qu’une véritable mode chinoise s’emparera de la société européenne. L’Europe allait désormais vivre à la mode chinoise…

Cuisine du château de Tureholm en Suède

La conférence présentée par Pascal Pradié, intitulée :  » Le goût pour l’orient dans les arts occidentaux à partir du XVIIème siècle (peinture, architecture, jardins, décoration, etc …) » nous introduira dans ce monde fascinant de l’architecture, des jardins et de la décoration intérieure qui traduit cette mode de la chinoiserie et nous entraînera dans un voyage aussi fascinant que merveilleux grâce à des objets extraordinaires et  à lieux méconnus dans toute l’Europe. Pascal Pradié, moine à St Wandrille, est le directeur de l’atelier de restauration de l’abbaye .
La conférence aura lieu à la Chartreuse de Molsheim en présentiel et distanciel à la fois, samedi 21 janvier de 16h30 à 18h .

Inscription par mail à artsetcloitre@orange.fr pour obtenir le lien de connexion ou réserver sa place au caveau de la chartreuse ( possible aussi au 03 88 47 24 85 )