Un art de vivre créatif

octobre 3rd, 2010 § Commentaires fermés sur Un art de vivre créatif § permalink

Un atelier d’ikebana, art floral japonais, organisé par l’association Arts et cloître a eu lieu au caveau de la Chartreuse et a enthousiasmé les nombreux participants, venus de différentes communes du Bas-Rhin.

Ono no Imoko, ambassadeur japonais fut envoyé par l’impératrice en Chine au VIe siècle. Devenu le prêtre Senmu, il fut le premier au Japon à codifier l’art floral. Si cet art concernait plus particulièrement les hommes et les moines bouddhistes, sa pratique s’est aujourd’hui élargie sans en exclure quiconque.

A l’opposé de la surabondance

Dix participantes provenant de Breuwickersheim, Westhoffen, Geispolsheim, Mutzig ou Molsheim s’y sont exercées avec grand plaisir sous l’œil vigilant de sœur Sabine, franciscaine du couvent de Reinacker. Formée à l’art de l’ikebana en Allemagne auprès du frère bénédictin Willigis, elle continue toujours à se perfectionner. Lors de l’atelier, certaines avaient l’habitude du fleurissement des églises, d’autres non. Pour toutes, c’était un moment de plaisir créatif et pour certaines une découverte de la chartreuse.
L’une d’entre elles, d’abord hermétique à l’art floral japonais a trouvé cela passionnant : « la feuille ou la fleur exprime plein de choses sans modèle à dupliquer, en réalisant sa propre création » C’est aussi très technique selon le type de bouquet envisagé au cours de la journée : shoka, moribana ou rikka. « Cela permet aussi d’offrir une composition à quelqu’un ». Enfin, c’est surtout la sobriété de cet art qui séduit les créatrices : « la possibilité d’exprimer avec peu et avec le vide ,à l’opposé de la surabondance de notre société ou encore la relation entre le ciel, l’homme et la terre. Tout est symbolique et mis en valeur ».
Ceci dans une très bonne ambiance, conviviale et amicale qui a donné envie de recommencer dans quelque temps le même genre d’atelier pour s’y perfectionner !

L.L

Article paru dans les DNA du 3/10/2010